Le blog de Thierry Philip » E-cigarette : quels risques ?
facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

E-cigarette : quels risques ?


Selon une nouvelle étude, vapoter exposerait à un risque de cancers et de maladies cardiovasculaires.

Les souris vapoteuses, en tout cas, ont des lésions de leur ADN et les cultures de cellules humaines aussi (Proceeding of the National Academy Sciences - USA).

Bien sûr, les souris ne sont pas vraiment typiques de ce qui se passe chez l’homme mais la présence de diacetyle, un produit interdit en France et cancérigène, a été trouvé, dans des liquides de vapotage vendus sur Internet. Une étude de 2015 retrouve d’ailleurs ce produit aux USA dans 39 des 51 produits vendus dans des magasins.

Cependant, de nombreuses études montrent aussi que le vapotage est une vraie alternative au tabagisme et qu’il est plus efficace que les gommes et autres patches.

Par contre, si on n’arrête pas le vapotage au bout d’un moment, on reste fumeur avec les risques de l’inhalation de nicotine… et de diacetyle. J’ajoute que le vapotage fait commencer les jeunes avec un risque réel de les amener vers le tabac.

Donc, c’est ni noir, ni blanc.

En pratique, il faut retenir :

  • Qu’il faut vérifier l’absence de diacetyle dans le produit de vapotage.
  • Qu’il ne faut, en aucun cas, inciter les ados à vapoter.
  • Que le vapotage est le meilleur moyen (après la volonté) pour arrêter de fumer à condition de considérer que c’est un passage vers le sevrage et une aucun cas une substitution à vie.

Personne ne connaît aujourd’hui le risque à long terme du vapotage chronique mais comme pour le tabac, le temps tranchera et, je le crains, en découvrant les cancers et les infarctus pour ceux qui continuent au-delà de un an, à vapoter, comme si cela n’était pas dangereux.

Une étape vers le sevrage, oui. Une pratique sans risque, non.

Poster un commentaire