Le blog de Thierry Philip » Mefistofele dans un cadre merveilleux
facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Mefistofele dans un cadre merveilleux


Boito a écrit 2 opéras seulement même si la rumeur dit que, Nègre de Verdi, il aurait participé à plusieurs grands succès de son ami.

« Mefistofele », c’est l’histoire de Faust avec des chœurs extraordinaires (le chœur des anges au début et à la fin). Le rôle du diable est un ténor basse, chanté par Erwin Schrott, magnifique et Faust par Jean-François Barras, un peu en-dessous. Béatrice Uria-Monzon joue à la fois Marguerite et Hélène ce qui est méritoire et l’orchestre de Radio France dirige par Nathalie Stuman est à la hauteur.

La mise en scène est très belle, utilisant tout l’espace.

Quand Mefisto et Faust partent à la conquête du monde, la nacelle objet d’un faux mouvement d’un technicien manque de renverser les deux chanteurs.

Au début comme vous le verrez sur cette vidéo, on croit que c’est prévu et après on se dit qu’on a échappé à un drame .


Ecoutez cet opéra, il est grandiose. Les Italiens ne s’y sont pas trompés.

La rue de la Scala s’appelle Arigo Boito.

Poster un commentaire