facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Islamophobie et Islamogauchisme


Le pasteur Samuel Amédro a clarifié les choses dans le journal protestant « Réforme ».

L’Islamophobie est « la peur non raisonnée qui dénonce l’Islam comme une vérité homogène au mépris des nuances, des courants théologiques ». En ce sens, l’Islamophobie est à la fois un fantasme (produit de l’imaginaire) et un leurre (qui projette sur l’autre ce qui est en fait le problème de l’accusateur).

L’islamogauchisme est « une sorte de captation pour une partie de la Gauche du Musulman pour essayer de remplacer la classe populaire largement passée chez Marine Le Pen ». Le Musulman prendrait la place de l’ouvrier pour essayer de ressusciter la lutte des classes. Par principe, il est présenté comme victime d’un racisme d’Etat du « Système ». Et comme toutes les victimes, le « musulman » est réputé innocent.

Il est évident que l’Islamogauchisme est aveugle face à l’emprise islamiste de certains quartiers et on retrouve le fantasme et le leurre avec un aveuglement qui masque la réalité.

Le pasteur Amédro se demande (à juste titre, à mon avis) si l’Islamogauchisme n’est pas qu’un avatar de l’Islamophobie.

Comme le disait Sartre à propos de la question juive, « on crée artificiellement le Musulman dont on a besoin ».

Au total, les deux attitudes favorisent ceux qui avancent masqués et veulent détruire notre société pour le grand malheur de l’énorme majorité des musulmans français.

Le pasteur Amédro évoque deux solutions possibles : le droit et la connaissance.

Affirmer et tenir sur l’état de droit et rien que l’état de droit en nous interdisant d’user des armes des adversaires. La connaissance en refaisant de la théologie à l’école et en faculté d’un point de vue historique pour transmettre, dans le cadre laïc et pluraliste de l’université, des faits historiques.

C’est ce que Samuel Paty essayait de faire et que l’université française doit faire pour ne pas laisser l’Islamophobie et l’Islamogauchisme prendre la place des faits.

Calcul vide de sens


Emmanuel Macron, au début du 1er confinement, nous a dit que la vie humaine n’avait pas de prix et globalement il a mis ses actes en adéquation avec le discours, y compris en proposant le 2ème confinement.

L’économiste, Patrick Artus a essayé de calculer le prix d’une vie. Un mois de confinement nous a fait perdre 5 points de PIB. Un point de PIB c’est 24 milliards. 5 points représentent donc 120 milliards. On admet que le 1er confinement a fait gagner 20 000 vies par mois … alors le coût d’une vie serait de 6 millions.

Tout cela a-t-il un sens ? Non, car en sortie de confinement … on rattrape du PIB et on peut alors ramener le coût d’une vie à 3 millions mais, en réalité, on ne sait pas vraiment combien de vies on a sauvé. Certains parlaient de 300 000 ce qui diminuerait (!!) le prix d’une vie.

Ce n’est pas le prix d’une vie qui est intéressant à mon avis mais il nous fait travailler ces notions majeures :

- l’espérance de vie en bonne santé

- la qualité de vie

C’est de cela qu’il faut parler. Sauver des vies oui mais avec une bonne qualité de vie et en bonne santé. Le reste occupe les économistes mais a peu d’intérêt.

Avant dernier


daniel-cordier

Daniel Cordier était un des deux derniers compagnons de la Libération, secrétaire de Jean Moulin.

Sous le nom de CARACALLA, Il publie un livre qui fut un best-seller (Alias Caracalla) et obtient le prix Renaudot.

Daniel Cordier a vécu plusieurs vies : d’abord, militant du mouvement d’extrême droite (l’Action Française) c’est un admirateur de Charles Maurras. Issu de la bourgeoisie bordelaise, il s’engage tôt et sans hésitation dans la Résistance dès 1940 en opposition à l’arrêt des combats par Pétain. Il rejoint Londres dès juin 1940 et après une formation il est parachuté à Lyon et devient le secrétaire de Jean Moulin.

Après la mort de Jean Moulin et la Libération, Daniel Cordier devient un des principaux marchands d’art de Paris et il donnera au moment de la retraite 500 oeuvres au Centre Pompidou d’artistes contemporains qu’il avait découverts et mis en valeur.

Il faut réécouter les cinq épisodes d’interviews sur France Culture en 2013.

Prenez le temps d’écouter cette voix qui raconte des moments simples et d’autres héroïques. clic lien

Il ne reste plus qu’un seul compagnon de la Libération Hubert GERMAIN, lui aussi centenaire, 1 sur les 1038 qui avait été distingué comme Jean Moulin et Daniel Cordier par le Général de Gaulle.

Un institut Européen du Cancer : et s’il existait déjà ?


L’Europe a décidé de faire du Cancer une priorité et la Commission a chargé deux des commissaires d’aborder une stratégie de recherche (Mission Cancer) et un plan Européen de Lutte contre le Cancer (European Cancer Beating Plan).

Le Professeur Véronique Trillet-Lenoir, députée européenne vient de proposer que le « chef d’orchestre » de ce lien entre l’Europe de la recherche et des soins sous la responsabilité des Etats Membres soit confié à un Institut Européen du Cancer.

Cet institut devra aller de la prévention au dépistage en passant par le diagnostic précoce, le soin, l’innovation, la protection du patient et surtout la lutte contre les inégalités entre les pays. Cela ne peut se faire qu’avec les associations de personnes malades et en généralisant la loi française sur le droit à l’oubli.

Il n’existe qu’un seul endroit en Europe où le même institut avec 10 ans d’expérience s’occupe de tout cela, c’est en France.

L’Institut National du Cancer (INCa) doit se transformer en Institut Européen du Cancer et surtout doit être reconnu comme totalement légitime pour cela du fait de son expérience.

La présidence française de 2022 sera le moment idéal pour négocier cela.

Nous aurons besoin d’un chef d’orchestre.

Nous avons un candidat.

A vous de jouer Monsieur le Président Macron !

Cancer : Retard de traitement qui accroit la mortalité


Un article dans le « British Medical Journal » montre qu’un mois de retard entraîne 10% de survie en moins.

Ceci se confirme sur l’expérience de l’Institut Curie surtout sur trois types de tumeurs :

  • Les tumeurs de l’œil.

    L’absence d’ophtalmologues et de consultations pendant le premier confinement entraine des tumeurs évoluées que l’on ne peut guérir qu’en enlevant l’œil alors que l’on aurait pu normalement le conserver.

  • Le retard dans le dépistage des cancers du sein entraîne une baisse des petites tumeurs et une augmentation des tumeurs plus grosses.
  • Même chose pour les cancers digestifs et en particulier du colon. Pas de dépistage entraîne des tumeurs plus volumineuses.

Il faut absolument reprendre les consultations des spécialistes de Ville et dire aux personnes qui ont des symptômes de ne surtout pas retarder la venue à l’hôpital.

C’est une question de vie ou de mort.

73,438 MILLIONS !!!


73,438 millions d’Américains ont voté pour Trump, soit 8 millions de plus que lors de son élection en 2016. Cela représente plus de voix que Barak Obama en 2008 qui détenait le record.

Biden heureusement a eu plus de 79 millions de voix soit 6 millions de plus et devient dorénavant le président américain ayant récolté le plus de votes.

Comment 73 millions de personnes ont pu voter pour un menteur, un raciste, un homme malhonnête qui ne paye pas ses impôts, un homme méprisant envers les femmes et d’un égoïsme pathologique, en un mot totalement inadapté au rôle de président des Etats Unis ?

image_preview

La réponse se trouve dans les tweets quotidiens, les chaines de télévision achetées et un pays profondément divisé où le métissage est en train de rendre la population blanche minoritaire.

Trump finira bien par partir mais le Trumpisme persistera avec ou sans lui.

Que 73 millions de personnes aient pu se déplacer pour voter pour un populiste aussi caricatural n’est pas rassurant pour le futur de ce pays ami.

Vaccin obligatoire ou pas ?


https://www.tourmag.com/photo/art/grande/48921035-38217460.jpg?v=1597154460

60% des Français s’opposent à ce que le vaccin Covid soit rendu obligatoire et 50% seulement ont l’intention de se faire vacciner.

L’annonce de Pfizer à ce stade (90% d’efficacité) doit être pris avec beaucoup de prudence… d’autant qu’il semble y avoir un délit d’initié avec un profit record du patron du laboratoire à la bourse.

Seuls 17% des Français pensent que ce vaccin permettra de vaincre la pandémie en 2021.

Le problème c’est la défiance générale en France contre les vaccins. 1 français sur 6 se dit « anti-vaccin ».

Il faudrait remontrer les effets de la polio avant les vaccins, rappeler que des enfants non vaccinés meurent de la rougeole au XXIème siècle et faire écouter la Traviata pour se rappeler les morts précoces de la tuberculose.

Je suis pour le vaccin obligatoire car le rôle du politique c’est d’assumer des décisions difficiles mais justifiées. Il s’agit de protéger les Français même contre leur gré.

PIEM


Son nom de plume composé de quatre lettres, Piem aimait à le décliner de surprenante façon : «Prodigieux, Irrésistible, Extraordinaire, Modeste ».

Formidable dessinateur satirique du « Figaro » et qui fit les délices de la télévision à partir de 1975 dans l’émission « Le petit rapporteur de Jacques Martin », PIEM s’est éteint.

François Mitterrand saluait son « trait dépouillé et savamment naïf », cette façon de feindre la candeur pour mieux faire saillir les travers d’une époque. Ses traits de crayons mêlaient les traits d’humour et les traits d’esprit. Il avait cet instinct de la pensée brève, de l’image forte, qui frappe l’œil et l’esprit. En quelques lignes, tout était dit. D’un même geste, il résumait son temps et le marquait.

J’ai sélectionné cette B sur l’Ecole.