facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Ce weekend, c’est Lamartine à la plage


Pour la 4e année consécutive, la Friche Lamartine vous ouvre ses portes tout le weekend durant. Cette 4e année sera aussi la dernière… car les artistes vont être amenés à déménager, en raison de l’extension du stade Marc-Vivien Foé, sur lequel s’entraîne l’AS Montchat. Les artistes vont quitter Montchat, mais à mon grand plaisir, pas le 3e, j’aurai l’occasion d’en parler sur ce blog.

Lamartine à la plage, c’est un festival pluri-disciplinaire, gratuit et ouvert à tous, qui tient à mettre en avant la dimension conviviale des processus créatifs et les liens relationnels créés par les artistes en résidence avec les acteurs du quartier.

Retrouvez toute la programmation du festival sur leur site en cliquant ICI.

Coup d’envoi des festivités ce soir à 19h !

lamartine-a-la-plage

Un jardin partagé place de la Ferrandière


Mardi soir, la Mairie du 3e organisait une première réunion d’appel à volontaires pour la création d’un jardin partagé place de la Ferrandière. Cette réunion, à l’initiative de mon adjointe aux espaces verts et à l’économie sociale et solidaire, Lucie BRIATTE, a remporté un franc succès. Plus de 50 personnes étaient présentes, parmi lesquelles des jeunes, des familles, des personnes âgées, membres ou non du conseil de quartier… La motivation des habitants est bien réelle !

D’autres réunions suivront, toujours en lien avec l’association du Passe-Jardins, qui accompagne la création des jardins partagés de la Métropole de Lyon, et qui aide les futurs jardiniers dans la constitution de l’association gestionnaire du site.

Je me réjouis que ce genre d’initiatives rencontre un tel engouement. Que les habitants se mobilisent pour leur cadre de vie, se soucient de leur environnement, cherchent à vivre et à faire ensemble, en rencontrant leurs voisins autour de projets fédérateurs comme celui de ce jardin partagé, m’apporte une vraie satisfaction ! C’est très motivant en tant qu’élu de soutenir de telles initiatives, qui seront, in fine, portées durablement par les habitants.

Réunion d'appel à volontaires du 20 septembre

Hommage à Sabine ZLATIN, la dame d’Izieu


Il y a 20 ans, une étoile s’éteignait à l’âge de 89 ans. Oui, le 21 septembre 1996 à Paris, Sabine ZLATIN décédait. Pour moi, c’était, en effet, un astre doué d’un éclat propre, une personnalité hors du commun dont la mémoire me rappelle qu’il y a des valeurs sur lesquelles, jamais, nous devons céder.

A l’occasion de la commémoration des 20 ans de son décès, la Maison d’Izieu a lancé une exposition numérique qui lui est consacrée.

Fondatrice et directrice de la Maison d’Izieu, Sabine ZLATIN était aussi peintre.  L’exposition permet donc de découvrir des aspects méconnus de son parcours de vie d’après-guerre.

Je vous laisse la découvrir en cliquant ICI :

Les citoyens d’honneur de la Mairie du 3e


Samedi, à l’occasion du Forum des associations, nous remettions 6 médailles aux citoyens d’honneur 2016. Pour un Maire d’arrondissement, c’est toujours un moment de plaisir puisqu’au-delà de la surprise, les médaillé-e-s sont toujours ému-e-s par cette reconnaissance. Cette année, ce fut aussi avec un peu de tristesse mais aussi beaucoup de valeurs que je remettais la médaille, à titre posthume, à Madame Sylvie PENDARIAS.

Pour ceux qui auraient raté la cérémonie, les médaillé-e-s 2016 sont :

Monsieur Yves RONOT, Président des Coccinelles de Sans Souci, 1er jardin partager du 3e, pour son engagement dans la préservation de notre environnement, dans la dynamisation d’un projet collectif et pour son enthousiasme.

Monsieur Paul OMBA-BIONGOLO, jeune boxeur de 20 ans, pour sa participation aux JO de Rio, ses performances, son engagement au sein du BLU, club du 3ème que l’on connaît bien pour son exemplarité et ses valeurs sociales.

Madame et Monsieur DACQUIN, montchatois, pour leur investissement dans la réalisation de la fresque à l’Ecole Condorcet et plus largement pour leur dynamisme et leur engagement, depuis de nombreuses années, auprès des enfants porteurs de handicaps et de leurs familles.

Monsieur Thierry AUZER, Directeur emblématique du Théâtre des Asphodèles, pour sa fidélité au 3ème arrondissement, sa créativité, son engagement pour la jeunesse, pour son souci de préserver la langue française dans la diversité de ses formes.

A titre posthume, Madame  Sylvie PENDARIAS, élue du Conseil d’arrondissement, pour sa contribution au bon fonctionnement de la démocratie locale, pour son engagement politique, associatif et citoyen au service de tous les habitants du 3ème arrondissement.

citoyens-dhonneur-2016

La parole à… Stéphanie CAGNI


Aujourd’hui, je donne la parole à Stéphanie CAGNI, présidente du Conseil de quartier Mutualité Préfecture Moncey qui, dans ce très beau texte, réagit, à sa manière, à la parution récente, dans la presse locale, d’une interview polémique :

« J’aime la photographie. Cet instant magique où l’on peut figer un geste, un regard, une lumière en un clic. La photographie est hors du temps car elle n’est jamais qu’un regard singulier, un angle de vue qui impose même parfois quelques contorsions et se révèle parfois à travers des filtres.

Alors je trouve cela injuste et profondément agaçant, de figer le quartier dans lequel je vis en s’appuyant sur un point de vue, un angle. Une photographie exposée comme un panorama pris un jour de migraine et de pluie, par une porte entrebâillée.

Un cliché injuste pour celles et ceux qui y vivent. Injuste pour ceux qui travaillent chaque jour à faire de ce morceau de ville, un lieu de rencontre, de partage et d’échanges. Ce quartier Moncey, partie intégrante de la Guillotière, je le connais sensible, coloré, vivant, mouvant, désordonné et des quatre points cardinaux. Il ressemble à la vie et est un vrai remède à l’ennui ! Il est fait de liens tissés, d’envies partagées, de solidarité, de coups de gueules, d’éclats de rire, de cris d’enfants (les miens y contribuent sans complexe). Il est aussi fait de palabres, de courage, d’une histoire, je devrais dire, de 1000 histoires.

En m’y installant à mon arrivée à Lyon il y a 5 ans et en m’investissant au sein du Conseil de Quartier Mutualité Préfecture Moncey, je suis également témoin des énergies déployées au quotidien par les artisans, les commerçants, les acteurs sociaux culturels pour animer le quotidien. Les habitants sont prêts et enthousiastes à monter de nouveaux projets.

Ce quartier j’en suis fière. Je continuerai comme beaucoup de ses habitants à le photographier souvent, en plan large et en détails, mais avant tout je le vivrais avec joie. »

A ce sujet, je relaie aussi la tribune libre de Romain BLACHIER, mon collègue élu du 7ème arrondissement.

Demain, rendez-vous au forum des assos !


Comme chaque année, la Mairie du 3ème organise son traditionnel forum des associations sur la place Guichard.

De 10h à 18h, vous pourrez rencontrer les associations qui font vivre le 3ème arrondissement. Près de 120 d’entre elles seront présentes pour vous. L’occasion de discuter avec les bénévoles, l’occasion de découvrir de nouvelles activités, l’occasion d’échanger sur les grands rendez-vous qui marqueront l’année, etc.

A cette occasion et comme nous l’avions déjà fait l’année dernière, le forum sera aussi l’occasion de remettre les médailles aux six citoyens d’honneur 2016 du 3ème arrondissement. Cela pour valoriser l’engagement associatif, montrer son dynamisme et sa diversité. La remise des médailles se fera à 12h.

Alors, je vous donne rendez-vous,demain, dès 10h sur la place Guichard. Espérons que la météo soit de notre côté ;) !

forum

Cancers du sein et perceptions des français


Pour la 4ème année, l’Institut Curie a commandé une enquête sur le cancer. Cette année, l’enquête se concentre sur le 1er cancer de la femme, le cancer du sein, à travers 3 grands volets : les perceptions des français sur les progrès réalisés, l’impact sur la féminité et la maternité, le vécu de la maladie et l’accompagnement. L’enquête, réalisée par l’institut Viavoice, a interrogé un échantillon représentatif de la population française, ainsi que des femmes spécifiquement concernées par le cancer du sein.

Pourquoi s’intéresser à la perception des français ? Pourquoi mieux saisir les représentations de la maladie dans la société ? Parce que je suis persuadé que cela nous permet d’affiner nos réponses aux malades et aux familles. Parce que je pense que pour comprendre une maladie au-delà du soin, il faut que les professionnels de santé saisissent également ce que cela représente, ce que cela implique et ce que cela entraîne.

obscancers2

Et toujours sur le sujet de la cancérologie, je vous donne rendez-vous ce soir, à 19h15, au « Téléphone sonne » sur France Inter pour une émission consacrée au droit à l’oubli.

Inscrivez-vous pour voir le Défilé de la Biennale


Le Défilé de la Biennale de la Danse est un évènement majeur pour notre ville et les circonstances actuelles ne pouvaient pas gâcher tout ce formidable travail autour du vivre ensemble. C’est donc dans le stade de Gerland qu’ « ensemble » (c’est le thème de cette année), les citoyens qui travaillent depuis un an vont défiler.

Le Défilé, et plus largement la Biennale, c’est une fête populaire à partager, c’est un évènement fédérateur, bénévole. C’est aussi une expérience humaine et artistique extraordinaire qui fédère les associations, les MJC et les habitants de la Métropole.

Près d’un an après le défilé de janvier 2016, les lyonnais continuent, sans peur mais avec prudence, à témoigner, dans la joie et le plaisir, leur volonté de vivre et de faire ensemble.

Alors, n’hésitez pas et aller applaudir le Défilé, ensemble, ce dimanche, dès 16h.

SI l’entrée est gratuite, n’oubliez pas de vous inscrire ICI !

decc81filecc81_gerland3

Lyon innove encore


La semaine dernière, les médias ont beaucoup relayé l’expérimentation de la navette NavLy, sans conducteur et électrique, déployée dans le quartier Confluence.

Sur un parcours de 1,3 km fermé à la circulation, ces deux petits véhicules transportent gratuitement des passagers de la darse au sud de du quartier en longeant la Saône permettant donc de desservir les sièges de nombreuses entreprises et restaurateurs (GL, Euronews, etc…). L’expérimentation est prévue pour un an.

Grâce à ses radars, la navette est capable de détecter un piéton, un cycliste, un véhicule stationné, un obstacle, etc.

Aujourd’hui, près de 60 % du coût d’une ligne de bus équivaut à la masse salariale. Sans supprimer ce qui existe, cette expérimentation démontre donc que sur des petits parcours et non rentable actuellement, ce type de navette peut ajouter un service aux habitants et visiteurs sans pour autant faire perdre des emplois par ailleurs.

En termes d’emplois, notons aussi que l’entreprise Navya est une entreprise régionale puisque son siège est à Villeurbanne. Les autres entreprises associées au projet sont également, pour la plupart, de la région.

Aujourd’hui, il semble que Paris envisage, elle-aussi, de tester l’hypothèse entre les gares de Lyon et Austerlitz. Espérons que cette fois-ci, ils ne diront pas qu’ils ont inventé le concept  comme ils le disent parfois à propos du Véli’b !

Une fois, encore, Lyon prouve que c’est une ville de l’innovation.

La médecine libérale évolue


On a beaucoup, et à juste titre, parlé de la loi Santé, puis de la nouvelle convention, deux succès majeurs de Marisol TOURAINE qui, depuis 5 ans, reconstruit le système de santé « à l’endroit », je veux dire en partant des territoires et donc des médecins libéraux.

Pour moi, il reste à encore à faire car l’avenir, c’est bien :

  • la maison de santé qui regroupent médecins, kiné, assistante sociales, infirmiers, etc.,
  • un médecin qui fait de la médecine et à qui l’on donne les moyens de secrétariats nécessaires,
  • un médecin qui doit être rémunérée différemment selon la difficulté et la durée de la convention.

La médecine de demain devra être une médecine d’équipe dans les territoires. L’hôpital, quant à lui, devra être le recours articulé avec la PME que sera la maison de santé.

Il est essentiel de recentré le généraliste sur son cœur de métier, à savoir la prise en charge de la santé et de la maladie.

Pour cela, il faut reconstruire des établissements de soins ambulatoires dans les territoires et faire du généraliste le chef d’orchestre de la santé.

Marisol TOURAINE aura fait beaucoup dans cette direction. Il reste donc à recentrer le médecin sur son métier « santé et soins » et donc à trouver les moyens pour l’aider et non pas le faire crouler sous les paperasses administratives.

Dimanche, convergeons !


Le 3ème arrondissement participe, une fois de plus, à la « Convergence Vélo ».  Il s’agit d’une grande balade à vélo aux départs de plusieurs villes et qui, comme son nom, converge ensemble vers le Parc Sergent Blandan.

Pour le 3e, le rendez-vous se fait au Parc Bazin pour un départ à 14h30 et pour ceux qui le souhaitent, un pique-nique s’organise au parc dès 12h30!

La météo s’annonce clémente donc tous à vélo !

convergence11

convergence2

Les Jeux paralympiques, c’est parti !


Les Jeux paralympiques de Rio ont démarré hier. Je tâcherai de les suivre mais avec un agenda de rentrée qui se remplit à vitesse grand V, avouons-le, cela ne sera pas facile.

Je regrette d’ailleurs que ces jeux ne soient pas partie intégrante des JO d’été. Je pense que ces derniers devraient démarrer par les disciplines paralympiques et se poursuivre ensuite par les compétitions des valides. Cela permettrait de mettre sur un même socle les pratiques sportives, sans distinction. Il est temps qu’un athlète paralympique ouvre les jeux et allume la flamme ! D’autant que le handisport de haut niveau est particulièrement impressionnant. J’en suis certain, les organisateurs gagneraient à coupler les deux événements. La candidature française le propose pour 2024 et ce serait une très belle avancée.

Mais avant cela, soutenons nos athlètes ! Le groupe France Télévision met en place un dispositif exceptionnel pour couvrir l’événement et nous devrons donc pouvoir vivre encore de grands moments de sport. Je suivrais tout particulièrement nos athlètes lyonnais qui porteront les couleurs nationales. Je pense notamment à Oumy FALL, formée à Lyon Métropole Handibasket à la Halle Vivier Merle dans le 3ème et qui sera présente à Rio avec l’équipe de basket. Je lui souhaite plein de réussite.

Alors, place aux sportifs !

Lyon, toujours plus attrayante !


Lundi, Lyon était élue « meilleure destination week-end en Europe » aux World Travel Awards. Ce n’est pas à un hasard quand on voit comment la ville s’est transformée au cours des 10 dernières années.

Bien sûr, il y a les quartiers historiques qui attirent ces 5,5 millions de touristes annuels comme le Vieux Lyon ou encore la Presqu’île.

Cela dit, c’est avec beaucoup de plaisir que nous constatons aussi un fort développement touristique côté 3ème ! Il s’agit d’un tourisme plus alternatif, plus jeune et urbain, qui veut sortir des sentiers battus et qui est très friand de quartiers vivants et authentiques, comme par exemple le quartier de la Guillotière. L’installation récente et le succès de l’auberge de jeunesse nouvelle génération le Slo Living Hostel, rue Bonnefoi est à ce titre révélateur.

Il est certain que l’aménagement des quais du Rhône a contribué à l’attractivité du quartier. Entre ses péniches et sa promenade, les berges offre un moment de détente avec une vue imprenable sur la ville. L’urbanisme a évidemment un rôle déterminant dans l’approche touristique, entre créations nouvelles et sauvegarde du patrimoine local. Nul ne doute que demain, la transformation du quartier de la Part-Dieu, avec sa nouvelle gare, contribuera encore à attirer davantage.

La qualité des équipements et des événements culturels proposés depuis maintenant plus de 10 ans sont évidemment d’immenses atouts. Fête des Lumières, Quais du Polar, Biennales (qu’il s’agisse de la danse ou de l’art contemporain), les Nuits de Fourvière, les Nuits Sonores, Festival Lumière, toutes ces grandes manifestations attirent évidemment beaucoup de monde.

Le tourisme du 21e siècle vient chercher à Lyon, une ambiance et un art de vivre. Et je crois que c’est la diversité des quartiers lyonnais qui séduit, chaque année, davantage de visiteurs.

Heureux de voir que le 3ème arrondissement y contribue pleinement !

banquet-recc81publicain-20544(c) Laurence Danière - Métropole de Lyon

La parole à… Anne BRUGNERA


Aujourd’hui, je relaie l’excellente tribune qu’Anne BRUGNERA, Présidente du Groupe Socialistes et Républicains Métropolitains, publie ce jour dans le Met.

Travailler collectivement, construire ensemble

Au cours de l’été, nous avons tous pu voir les nombreux travaux qui ont été entrepris dans notre agglomération. Il s’agit d’une période propice pour les réaliser, notamment sur les routes, car leur moindre fréquentation permet de limiter les nuisances.

Ces travaux sont toujours difficiles à mener car ils impactent le quotidien de tous, automobilistes, cyclistes, piétons et riverains, causant des difficultés de circulation et de stationnement. Pourtant, ils sont essentiels pour en garantir l’usage à long terme, pour  moderniser les infrastructures, assurer la sécurité des utilisateurs et préserver le cadre de vie et l’environnement.

La densité des travaux réalisés sur notre territoire correspond aussi à une politique  volontariste de grands projets, une politique ambitieuse qui veut changer notre paysage  urbain métropolitain pour le rendre davantage attractif et agréable à vivre. Au-delà donc des  difficultés immédiates engendrées dans nos communes, renouveler les infrastructures, les  améliorer, les adapter au besoin de chacun, c’est agir concrètement pour la qualité de vie des habitants.

Aussi, à l’heure du déclassement historique des autoroutes A6/A7 dont le décret de l’État est  attendu d’ici fin 2016, ouvrant la voie à un aménagement urbain d’ampleur et porteur d’une amélioration significative pour nos concitoyens, il convient de rappeler qu’il est toujours plus difficile de porter un projet qui transforme la ville que de s’y opposer en s’attachant aux désagréments du court-terme.

La Métropole de Lyon se transforme grâce à l’action collective. Information, concertation voire coproduction sont de mise pour ces projets qui intéressent chaque habitant. Les oppositions constructives sont écoutées et les projets aménagés pour satisfaire le plus grand nombre.

Hélas, il demeure des tentatives d’instrumentalisations politiques, voire électorales. Ainsi en est-il de la création d’une association des élu(e)s de droite de l’est lyonnais contre le contournement de l’agglomération ; nouveau stratagème politicien, à rapprocher d’attitudes précédentes sur d’autres projets :

  • Le réaménagement de la rue Garibaldi : ce projet était en 2011, pour le groupe UMP, le signe d’une absence de politique de déplacements et l’assurance d’embouteillages monstres… Qui remet aujourd’hui en question les qualités de cet aménagement et ses apports pour les grands-lyonnais ? Qui pour s’opposer à la 2nde phase du projet ?
  • Le Grand Stade à Décines : élue sur la base d’une opposition au grand stade, l’équipe municipale est aujourd’hui aux premières loges à chaque match. Qui dans leurs rangs s’oppose encore à cet investissement majeur dont les retombées pour Décines et les Communes alentours sont extrêmement positives, notamment en termes d’emplois ?

Nous déplorons ces méthodes d’opposition systématique, non constructive voire insincère.

Pour autant, nous continuons de prôner un travail collectif, qui n’oppose pas les territoires et veille aux particularités de chacun.

En l’occurrence, l’objectif de la Métropole est justement de tout mettre en œuvre pour faire cesser enfin l’asphyxie des communes traversées par cette autoroute internationale A6/A7 ; ceci en soulageant aussi la Rocade est et le boulevard Laurent Bonnevay grâce à l’axe aujourd’hui sous-utilisé de l’A432.

Il s’agit pour cela de travailler ensemble à construire des solutions qui garantiront demain un trafic apaisé et un environnement amélioré pour chaque grand-lyonnais, à l’est, à l’ouest comme au centre. Pour le faire, nous aurons besoin de tous et que chaque élu fasse prévaloir l’intérêt général au service des habitants.”

portraits-479

Anne Brugnera
Groupe Socialistes et républicains métropolitains

Attention au buzz !


Dans le TGV me conduisant à Paris la semaine dernière, je me suis penché sur la polémique autour des propos de Jean-Pierre CHEVENEMENT dans la matinale de France Inter du 29 août.

Je suis sidéré par cet emballement médiatique permanent qui s’amuse à couper, tronçonner, réduire et transformer chaque propos issu de la bouche d’une personnalité, en l’occurrence politique. Il semble qu’il y est sur les réseaux sociaux des joueurs invétérés à ces petits détournements visant à réduire la parole politique en la vidant de sa substance. Des individus cachés derrière des pseudonymes se délectent, et cela, à des fins purement politiciennes. Tel est le paradoxe de notre société : ridiculiser la parole politique pour faire monter la parole d’autres politiques. A ce rythme-là, le serpent se mort vite la queue.

Nous l’avons déjà vu dans d’autres milieux, le buzz peut tourner à l’arroseur arrosé. L’affaire MORANDINI en est une illustration récente.

L’instantanéité des réseaux sociaux peut aussi créer des erreurs. Le tweet de BFMTV lors de la prise de parole de Bruno LE MAIRE ce week-end à la Baule, le fameux « nos femmes » correspond simplement à une erreur de retranscription. Tant de bruit pour un journaliste qui a simplement mal entendu les mots d’un discours…

Alors, si je reprends la phrase du futur Président de la Fondation pour l’Islam de France qui a fait tant réagir : « Je connais bien le monde musulman. Je suis allé au Caire, à Alger, il y a 40 ou 50 ans, la plupart des femmes ne portaient pas le voile ».

A relire ces propos, la seconde phrase n’est tout d’abord par la conséquence logique de la première. Les simples règles de la langue française me force à voir l’absence de connecteurs logiques, tel qu’une conjonction de coordination ou de lien de causalité. Concernant la question du voile, l’Histoire nous amène à être d’accord sur le propos. J’ai pu voir récemment, sur la chaîne Arte un documentaire sur « les Pharaons de l’Egypte moderne » (2012, 3 épisodes), soit le triptyque NASSER, SADATE et MOUBARAK. Force est de constater que le tournant libéral de SADATE fut accompagné d’un retour de l’islam politique. Ce retour fut orchestré par le président via les frères musulmans et notamment sa prise de contrôle de l’université du Caire. La comparaison des photos de classe est sidérante. Sous Nasser la 90% des jeunes femmes ont les cheveux au vent tandis qu’à la fin des années 1970, 80% portent le voile. Il n’y a pas de jugement de valeur mais simplement une confrontation à une réalité historique. Les propos de M. CHEVENEMENT sont donc historiquement vérifiables.

J’entends bien sûr que l’exemple n’est pas des plus récents. J’entends également la critique sur le choix de cette personnalité à la tête de cette nouvelle fondation.

Mais cela nécessitait-il une telle polémique ? Prenons le temps de réfléchir au sens des mots, à leur construction. C’est aussi ça la parole politique.

En ce début d’année scolaire, qui sera ponctuée par trois temps électoraux (primaires, présidentiels et législatifs), évitons l’emballement du web et ayons des propos à la hauteur des enjeux.

chevenement

Demain, venez voir le BMX place Guichard


Demain, rendez-vous sur la place Guichard de 13h à 14h pour découvrir un événement sportif particulièrement spectaculaire : le BMX Street Station.

En effet, cette compétition internationale fait un stop dans le 3ème arrondissement pour le plus grands plaisir des amateurs de sports extrêmes.

Pour connaître le programme complet de la compétition, clique ICI et pour d’ores et déjà voir de quoi, ces jeunes sont capables, je vous invite aussi à cliquer LA, c’est impressionnant !

Bon week end !

satellite

Sur les chemins de l’école


Aujourd’hui, c’est la rentrée des classes, un moment particulier pour nos petits Lyonnais qui rejoignent les salles de classes et leurs professeurs dans nos 23 écoles.

La rentrée est aussi l’occasion de découvrir une école en mouvement. Vous avez pu le lire sur ce blog la semaine dernière (post du 24 août), Anne BRUGNERA et moi-même avons constaté les différents travaux réalisés durant l’été. Contrairement aux idées reçues, les écoles ne sont pas fermées durant deux mois. L’été, elles se refont une beauté pour le bien être du personnel comme de nos élèves.

Pour cette rentrée scolaire 2016, nous ouvrons trois nouvelles classes à l’école Pompidou, Nové-Josserand et Paul Bert, preuve de la vitalité de l’est de l’arrondissement. L’école s’embellie également avec de nombreux projets de fresques. Nous avons déjà pu découvrir celles d’Anatole France et de Condorcet. D’autres sont en réflexion pour des écoles de l’ouest de l’arrondissement. C’est toujours l’occasion pour les enfants de participer à un projet artistique.

Dans les années à venir, les selfs de l’école Anatole France et Condorcet seront livrés à l’image des nombreuses écoles lyonnaises déjà équipée. L’école Jouhaux connaitra également des travaux importants, nécessaires à une école aujourd’hui saturée.

Bref, les écoles bougent et j’en profite pour remercier Anne BRUGNERA qui œuvre quotidiennement dans ce sens. Je salue aussi Yann BENHAYOUN et Claudine RICHNER qui arpentent les écoles du 3e afin de faire vivre ce lien fort entre un territoire et son école.

Belle rentrée à tous !

20160901_08303020160901_083818-2

Doublé historique


Jeudi dernier, l’hebdomadaire Le Point publiait son classement des meilleurs hôpitaux de France. L’Institut Curie réalise un beau doublé en se classant deux fois premier pour sa prise en charge des cancers du sein et des cancers gynécologues.

La note est basée, selon les pathologies, sur le volume d’activité, la notoriété, la part de l’ambulatoire, l’indice de gravité, la spécialisation, la technicité, la cœliochirurgie et l’évaluation de la mortalité. L’Institut est, par ailleurs classé 12e en cancers de la peau et 10e en cancer ORL.

C’est une grande fierté pour l’ensemble des collaborateurs des sites de Paris et Saint-Cloud. Ce classement valide aussi notre stratégie de partenariats et montre encore une fois que la collaboration est devenue une clef importante de l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de cancer.

Ces partenaires hospitaliers de l’Institut Curie avec qui les équipes médicales et soignantes travaillent sont en effet plusieurs fois cités très honorablement dans ce Palmarès 2016 Le Point tels l’Hôpital Foch à Suresnes (Hauts-de-Seine) (cancer de la vessie 1er ; cancer du rein 6e ; cancer du poumon 9e) et l’Institut mutualiste Montsouris (cancer de la prostate 1er ; cancer du rein 2e ; cancer du poumon 3e ; cancer du côlon ou de l’intestin 6e ; cancer de la vessie 9e ; cancer de l’estomac ou de l’œsophage 16e ) ou encore l’hôpital Ambroise Paré.

Bravo aux équipes pour ces résultats qui témoignent de l’expertise de leader de Curie en cancérologie.

Visite de rentrée avec G. COLLOMB dans le 3e


Ce matin, le Maire de Lyon a effectué sa traditionnelle visite de rentrée. Le 3ème était concerné avec le projet Part-Dieu et plus particulièrement l’avancée des chantiers Silex 1 et 2, situé rues des Cuirassiers et Bouchut.

Demain, ces deux nouveaux immeubles revaloriseront le foncier situé entre la gare, le centre commercial et le siège de la Métropole. Ils contribueront également au développement économique de l’agglomération. En effet, la construction et l’exploitation de ces immeubles tertiaires sont créateurs d’emplois. Silex 2 pourra, à terme, accueillir jusqu’à 2500 personnes. Foncière des Régions, avec son programme autour du bien-être au travail, témoigne d’une véritable ambition. Le médecin que je suis ne peut que se féliciter d’une architecture contemporaine qui replace l’humain au centre de la conception.

Bien sûr, ces nouvelles réalisations contribuent à référencer la Part-Dieu comme un pôle économique et tertiaire de référence. Mais elles participent également à la construction d’une Part-Dieu « à vivre » avec des mobilités facilitées et de qualité, une proximité d’équipements de haute performance.

Dès aujourd’hui, je constate les prémisses du renouveau de ce quartier de la Part-Dieu : une offre de logements toujours plus qualitative, une  qualité de vie augmentée, des espaces de travail innovants, des loisirs diversifiés avec des équipements d’excellences avec l’auditorium et la bibliothèque.

La Part-Dieu participe donc pleinement à cette mutation permanente de la Métropole où chacun des quartiers est pensé dans sa globalité et ses complexités. Ci-dessous quelques images de la visite :

img_9153img_9150img_9154img_9158

Profitez des derniers spectacles !


Chaque année, le dispositif Tout L’Monde Dehors propose des rendez-vous artistiques et participatifs gratuits dans l’espace public lyonnais !

Du 21 juin au 1er septembre 2016, de nombreuses animations se sont tenues sur les places du 3ème arrondissement.

Pour ceux qui n’en auraient pas encore profité, derniers rendez-vous :

  • Ce soir, au Parc Bazin de 17h à 19h30 pour un événement spectaculaire et participatif autour de l’équilibre avec Tant qu’il y aura des briques de la Compagnie Fenix  et Feel…chant de piste de la Compagnie  Le Filament.
  • Demain devant l’Auditorium pour rendez-vous baroque mais aussi rock puisque l’ensemble Sprezzatura, sous la direction artistique de Sébastien Fournier, vous invite à venir découvrir ou redécouvrir la musique baroque et toutes les possibilités qu’elle offre. Un moment de partage à vivre intensément.

Alors, profitez-en, après tout, c’est encore l’été !