facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Archives pour 'Points de vue'


Solidarité et soutien aux britanniques


2221

6788019_c7lgodmvmamwwjw_1000x6252

Paul Omba Biongolo champion d’Europe !


Fier de lui et du Boxing Lyon United, club du 3e arrondissement ! Une belle revanche après l’expérience de Rio. Paul est citoyen d’honneur du 3e , c’est mon Premier Adjoint, délégué aux sports, Abdel Achache qui lui avait remis la médaille en septembre dernier.

paul-omba-biongolo_forumassos

Pourquoi les jeunes ont-ils peur du cancer?


Vendredi dernier, à l’occasion de la semaine nationale de lutte contre le cancer je répondais aux questions du Monde et des internautes en direct sur Facebook. Retrouvez l’intégralité de cet interview en cliquant ci-dessous :

Interview Le Monde

Tout savoir sur l’entrée en maternelle


Demain soir, Yann BENHAYOUN, adjoint délégué à l’éducation et aux affaires scolaires, Nathalie ROLLAND-VANNINI, adjointe à la petite enfance et Claudine RICHNER, adjointe à la place de l’enfant dans la ville, présenteront aux parents le processus d’inscription en maternelle pour la rentrée 2017. Nous souhaitions en effet informer au mieux les parents, comme l’an dernier, avant le lancement des inscriptions qui s’ouvrent le 31 mars, et cela jusqu’au 11 juin.

La force de cette réunion repose sur la présence de l’ensemble des acteurs intervenant auprès des enfants : la direction de l’éducation de la Ville de Lyon, les agents chargés des inscriptions en mairie d’arrondissement, les élus responsables de ces questions, et un directeur de maternelle et d’accueil de loisirs en école présenteront répondront à toutes vos questions. Les parents ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, il ne reste que quelques places pour assister à cette soirée !

Rendez-vous donc demain soir, au Château Sans-Souci. Infos et inscription :
cliquez ICI

bienvenue-en-mat-jpeg

Merci aux conseils de quartier !


Mardi dernier, mon adjoint délégué aux personnes âgées et aux liens intergénérationnel, Jean-François BEL, a orchestré une après-midi crêpes, qui a réuni une centaine de senior du 3e à l’espace Elsa Triolet. Comme lors des goûters proposés à Noël (après-midi bûche) et en janvier (galette des rois), l’après-midi s’est déroulée en musique.

Là où cette initiative prend un caractère particulier, c’est par sa dimension intergénérationnelle, car Jean-François a eu la bonne idée de solliciter les conseils de quartier du 3e, qui ont littéralement mis la main à la pâte !

Trois conseils de quartiers ont répondu présents : Mutualité Préfecture Moncey, Villette Paul Bert et Montchat. Un immense merci à eux, car sans leur présence, rien n’aurait été possible ! Ce sont des litres de pâte qui ont été préparés, et plus de 400 crêpes qui ont été réalisées cette après-midi, pour le plus grand bonheur des invités. Bravo donc à Stéphanie, Danielle, Martine, Jean-Yves, Geneviève, Yannick, Andrée, Robert… et tous les autres que j’oublie sûrement.

Une initiative qui aura, j’en suis persuadé, permis de montrer concrètement aux habitants ce que peuvent apporter les conseils de quartier à la vie de l’arrondissement !

après-midi crêpes

Mes réponses aux questions de Gérard ANGEL


(c) LyonMag

(c) LyonMag

Hier je répondais aux questions de Gérard ANGEL, dans Les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz radio. J’y explique les raisons de mon soutien à Benoît HAMON.

Retrouvez le podcast de mon interview :

Thierry PHILIP - Les Coulisses du Grand Lyon du 15/03/2017

Révolutionner le traitement contre le cancer


A l’occasion de l’opération Une Jonquille pour Curie, je répondais hier aux questions de Thomas SOTTO dans la matinale d’Europe 1.


Thierry Philip : "On est en train de… par Europe1fr

Un carnaval montchatois sur des airs latino


Cette année, le carnaval de Montchat, porté par les quatre écoles du quartier, nous a fait voyager en Amérique latine.

Rassemblés sur le square de l’église, les élèves des écoles Louise, Anatole France, Condorcet et Jules Verne ont pu assister à un concert en plein air de la compagnie SOPALOCA, résidente à la friche Lamartine dans notre arrondissement.

Ce Carnaval est l’aboutissement d’un travail réalisé par les écoles lors des Accueils de Loisir Associés aux Ecoles (ALAE) durant les temps du périscolaire.

Aux côtés d’Anne BRUGNERA, adjointe au Maire de Lyon déléguée à l’Education, et de Claudine RICHNER, adjointe au Maire du 3e déléguée de la place de l’enfant dans la ville, nous avons assisté à un réel moment d’échanges autours des écoles du quartier. Un moment convivial partagé avec de nombreux parents présents et les équipes pédagogiques !

Sous le soleil et en musique, le square a vibré au son des couleurs sud-amércaines.

Le printemps arrive à grand pas et le 3e arrondissement…

img_76772carnaval-montchat-2

Maillages : les inscriptions sont ouvertes !


Cette année, j’ai décidé de reconduire la soirée Maillages, dédiée aux jeunes de l’arrondissement, pour une nouvelle édition.

Le 3e arrondissement accueillera à cette occasion la compagnie Tie Break, avec les membres emblématiques des Pockemon Crew, pour un véritable spectacle construit autour de la danse hip hop. Ce spectacle, intitulé Lobby, offrira à tous un beau moment rythmé tout en étant un projet global, construit avec le territoire.

En effet, Pierre FRONTON, adjoint à la jeunesse qui porte cette manifestation, a travaillé avec la MJC Montchat, la Maison pour tous, et le campus professionnel de la SEPR pour proposer aux jeunes du 3e de suivre ce spectacle et de s’initier à la danse hip hop. C’est donc bien un maillage de notre territoire, une alchimie entre nos jeunes de tous nos quartiers qui sont proposés.

Vous pouvez dès maintenant vous inscrire au 04 78 95 83 50 ou via le lien suivant :

http://www.inscriptions.lyon.fr/evenements/maillages-2e-edition/

Maillages - Lobby

Demain, on taille les vignes dans 3ème !


Eh oui, le 3ème arrondissement a ses propres pieds de vignes de Chiroubles. Dans le cadre du partenariat entre la Mairie et le Cru Chiroubles, nous avions en 2012 planté ces vignes à l’occasion de la requalification du square Rebatel.

Chaque année, les Chiroublons viennent l’entretenir pour s’assurer de sa bonne croissance. Demain, Guy CORAZZOL, et moi-même les accompagnerons. Oui, dans le 3ème, nous sommes fiers de ces ceps. C’est pour nous une manière de s’assurer de la pérennité de notre jumelage.

Avec Chiroubles, notre histoire a déjà quelques années… Nous avons été présentés, nous nous sommes plus… Nous nous sommes alors fiancés, puis mariés. Demain, nous serons donc ensemble pour continuer cette aventure !

Si cela vous intéresse, rendez-vous donc demain à 11h au square à l’angle rue des Dahlias et rue Dr Rebatel

vignes

Assistant-e-s maternel-le-s : mode d’emploi


Ce soir, je suis heureux que la Mairie accueille une réunion d’information organisée par l’association CAMALYON qui regroupe les assistants et les assistantes maternels du 3e arrondissement. Tous ont à cœur de promouvoir leur métier et d’échanger avec les parents. Cela pour répondre aux éventuelles inquiétudes de ces derniers face à ce mode de garde individuel.

Nathalie ROLLAND-VANNINI, Conseillère municipale déléguée à la petite enfance et à la vie associative dans le 3ème arrondissement, contribue largement à développer cette information encore nécessaire. En effet, l’accueil individuel est un moyen de garde de qualité où l’enfant se trouve encadré par des professionnels motivés.

J’en profite pour rappeler que la Ville de Lyon développe une politique volontariste pour favoriser des modes de garde variés et adaptés aux besoins de tous. Au-delà des crèches municipales, nous soutenons également  le développement des crèches associatives et privées.

Cela dit, celles-ci ne sont pas l’unique solution de garde.

Aujourd’hui, plus de 600 assistants maternels travaillent dans le 3e et de nombreux parents font appel à leur service. De nombreux parents se sont d’ores et déjà inscrits à cette rencontre en Mairie, ce qui prouve l’intérêt des habitants pour cette solution.

Si vous êtes interessé-e-s, rendez-vous donc à 18h30 salle Eugène Brouillard en mairie du 3e arrondissement.

Et pour toute information complémentaire : 04 78 95 83 50 ou cliquez ICI.

camalyon-assmatmodemploi

Journée pour les droits des femmes


Hier soir, comme chaque année, la Mairie organisait une soirée en écho au 8 mars, Journée internationale pour les droits des femmes. Cette année, la Ville de Lyon a choisi de mettre en avant les femmes remarquables, celles que l’Histoire a retenu, et celles - trop nombreuses - qui ont malheureusement été oubliées, pour ne pas dire effacées.
Dans le 3e, ce sont les femmes qui ont marqué l’espace public qui ont été mises à l’honneur. Une balade urbaine dans les rues de l’arrondissement sur les traces de Madame Mazenod, Simone Prelle, Anne Frank ou Marie Curie, suivie de l’exposition “Miroir de femmes au fil de l’eau” en mairie, le tout rythmé par la fanfare des Pavés et son choeur de femmes.
Bravo à Rolland JACQUET, conseiller délégué à l’Egalité et aux Droits des citoyens, et merci à tous les participants qui ont permis la réussite de cette belle soirée.

Purges et primaires


Ces jours derniers, la vie politique française a été placée sous le signe des purges.

A droite, le mauvais « roman FILLON » n’en finit plus. Ce n’est plus une campagne, c’est « Dallas », entre les egos des uns et des autres. Quel raz de marée médiatique, quelle inflation d’hypothèses, de plans B, C et D. Je n’ai rarement vu un tel déballage dans une famille politique. F. FILLON a, semble-t-il, gagné mais à quel prix ? Les trahisons s’enchainent comme une auto-purge du parti. Etait-ce évitable ? Ne doit-on pas chercher les causes de cette situation, non pas dans les emplois de Pénélope, mais plutôt dans l’exercice de la Primaire qui exacerbe les différences et qui rend difficile le rassemblement.

A Gauche, ce n’est guère mieux même si c’est plus feutré. Il y a eu les Primaires, entre ex frondeurs et socialistes solidaires du gouvernement. Les premiers ont gagné et demandent aux seconds désormais d’être légitimistes. L’arroseur arrosé ? Est-ce dans nos gènes de ne pas savoir s’aligner ? Je me souviens qu’immédiatement après l’élection de F. HOLLANDE en 2012 - qui aurait dû rassembler la famille de gauche derrière son président - les premières voix se sont élevées au PS pour ridiculiser le président (« Flamby »). Aujourd’hui, les sondages montrent que l’électorat socialiste voterait à part égale pour E. MACRON et pour B. HAMON. Samedi, le 1er Secrétaire du Parti Socialiste, J.C. CAMBADELIS a menacé les élus tentés par la voie Macron de les expulser du PS. La purge, comme au temps du communisme. On sait à quoi conduit ce genre de pratique pour un parti.

Purges et auto-purges, les deux partis de gouvernement semblent rentrer dans une spirale destructrice. J’ignore si le système des primaires est idéal, je constate qu’il ne permet pas le rassemblement. Les adversaires de la Primaire le demeurent après le temps de l’élection, creusant inexorablement des failles dans les familles politiques, générant un mécanisme d’exclusions et un boulevard aux extrêmes. ​

Malgré cela, il faut croire à la politique. Malgré cela, je continue à penser qu’il faut être loyal et je soutiens le candidat issu des Primaires, B. HAMON.

Cambriolages : tous vigilants !


A la suite d’un « point police », le commissaire des 3e et 6e m’a alerté sur la recrudescence des cambriolages sur le 3ème arrondissement et plus largement dans l’agglomération lyonnaise.  Pour lutter activement, le commissaire énonçait les actions préventives à mener.

L’occasion pour moi de rappeler ces quelques règles de base :

  • Ne pas laisser ses clés dans sa boîte aux lettres: la Police Nationale m’indique que de nombreuses personnes le font très régulièrement. Ces boîtes s’ouvrant très facilement, le cambriolage est alors particulièrement aisé. Il faut donc changer cette habitude!
  • Protéger les parties communes, halls d’entrée et accès aux garages:il faut absolument investir dans ce domaine pour le bénéfice de tous les résidents. Pour cela, il existe une cellule de prévention au sein de la Sécurité Publique du Rhône qui peut intervenir sur demande afin de conseiller utilement sur les aménagements à réaliser.
  • Investir dans des moyens techniques individuels ou collectifs: par exemple, le renforcement des portes d’entrée, la protection des fenêtres, une alarme ou encore la vidéo-protection demeurent de bonnes solutions. Il faut également veiller au bon fonctionnement des ouvertures (portes, fenêtres) et faire rapidement réparer les moyens de protection défectueux.
  • Visiter régulièrement ses locaux: il est conseillé de se rendre quotidiennement dans son garage ou sa cave afin de s’assurer qu’ils n’aient pas été visités.

La sécurité est l’affaire de tous ! Chaque citoyen, locataire ou propriétaire, doit faire preuve de vigilance et de réactivité afin de lutter contre les cambriolages. Il faut être responsable et agir de façon préventive : ne pas ouvrir les accès communs à des personnes inconnues ou non identifiées, s’assurer de la fermeture des portes de garage après chaque passage, alerter immédiatement les forces de l’ordre en cas de présence suspecte (”17″) sont des bons réflexes.

En étant vigilant, on peut éviter de gros désagréments !

Hommage à Raymond Kopa


Mon interview dans Mag de Lyon de février


Je publie aujourd’hui l’interview “Les pressions, ça me fait ni chaud, ni froid” que j’ai donné à Maud GUILLOT pour Mag2Lyon et édité dans le numéro 87 de février. Il répond aux questions que beaucoup de mes fidèles lecteurs me posent :

mag2lyon_12

mag2lyon_21

Santé : promesses floues et prestidigitation


J’ai déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais du bilan de l’actuel Gouvernement dans le domaine de la santé et du projet de Benoît HAMON. La question « Santé-Environnement » est, en effet, au cœur de son programme et il a raison.  Il aborde aussi clairement la question du prix du médicament innovants qui va dominer les années qui viennent et présente une solution, la licence d’office. Par ailleurs, il propose de modifier à la marge la tarification à l’activité pour tenir compte des missions de service public et il a le courage d’aborder la question de l’installation en zone surdotée.

François FILLON promet que rien ne changera malgré 20 milliards d’économie et 4,5 milliards de dépenses supplémentaires pour offrir à tous un remboursement à 100 % pour les lunettes, les soins dentaires et auditifs… Les français le savent, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Emmanuel MACRON propose, lui aussi de rembourser (d’ici 2022), 100 % des soins dentaires et optiques et auditifs. La transparence des prix de revient ferait, selon lui, baisser les prix…. Il propose aussi une révolution de la prévention. Si je comprends bien, il souhaite appliquer la loi Touraine et il est favorable à un tiers payant « généralisable et non généralisé » (comprenne qui pourra). Il souhaite, lui aussi, en prestidigitateur, augmenter les dépenses d’environ 25 à 30 milliards tout en équilibrant les comptes et sans rien enlever à personne par le simple miracle de la prévention et de la multiplication des maisons de santé.

Jean-Luc MELENCHON quant à lui, rembourse tout, supprime les mutuelles et les dépassements d’honoraires, créée des fonctionnaires pour les déserts médicaux et recrute davantage dans les hôpitaux. Entre nous, personne (en tout cas pas moi) n’a la moindre idée de comment payer tout cela.

Marine LE PEN, enfin, règle tout en luttant contre la fraude, en supprimant les soins aux étrangers, en vendant les médicaments à l’unité et en augmentant le numerus clausus, ce qui permet de remplacer des médecins étrangers mal payés par des français bien payés (en faisant des économies). Elle augmente les personnels hospitaliers et maintient les hôpitaux de proximité. Demain, en somme, on rase gratis.

Je conseille à mes collègues de ne pas croire au Père Noël.

Aujourd’hui, hommage au pompier ABBES


Comme chaque année depuis ce terrible accident au 117 Cours Lafayette de février 2008, chaque journée du 28 février est dédiée à la mémoire du pompier Stéphane ABBES qui perdit la vie dans cette explosion au gaz.

Je participais donc aujourd’hui à la commémoration que nous faisons, chaque année, avec les pompiers devant la stèle rue Moncey, tout près de la Mairie.

Pensées émues donc pour Delphine et sa famille, ses ami-e-s et ses collègues.

20170228_111146

20170228_111656

La justice doit faire son job !


« Comment Imaginer le Général DE GAULLE mis en examen ? ». Rappelez-vous de cette petite phrase lancée par F. FILLON lors du débat des primaires de la Droite visant directement son adversaire du jour, N. SARKOZY. Nous connaissons la suite avec le PenelopeGate et  la volonté de F. FILLON, dès sa première communication publique sur TF1, de faire confiance à la justice. Avant de se rétracter et de s’attaquer aux médias. Comme si les médias étaient à la base de son problème moral (et peut-être légal).

Mme LE PEN juge la période peu propice à une justice sereine. Soit… Mais imaginons le candidat de gauche dans sa situation, n’aurait-elle pas hurlé contre la lenteur de la justice ? Bien évidemment. Du reste pourquoi n’a-t-elle pas avancé cet argument pour « défendre » F. FILLON début janvier ? Ses déboires juridiques concernent son ex belle-sœur, pour l’emploi fictif, et son ami de faculté pour les (prétendus) détournements d’argent public lors de la campagne législative de 2012. La famille du côté FILLON, la famille élargie du côté LE PEN. La justice tranchera, dans les deux cas, ces histoires d’argent et de famille, peu reluisantes.

La période ne se prêterait pas à une justice sereine… Ce propos est étonnant si nous y regardons de plus près. Voilà deux personnages qui prétendent diriger notre pays. Donc, se placer au-dessus des intérêts personnels, les leurs en particulier. Ne le savent-ils pas ? Deux questions de bon sens :

  • Pourquoi n’ont-ils pas fait l’effort de clarifier leurs situations personnelles ? S’ils devaient de l’argent au fisc, demanderaient-ils également « une pause » fiscale ? Du reste, pourquoi n’exigerions-nous pas que les candidats soient « transparents » sur une série de sujets (impôts, justice, santé) ?
  • Outre le manque de courage de Mme LE PEN, toujours si prompte à vanter le sien, outre le manque évident de sens moral de F. FILLON, je m’interroge pour savoir si, avec leur raisonnement, un autre élu pourrait exiger une pause (par exemple CAHUZAC) ? et pourquoi pas les simples citoyens ? Mme LE PEN et M. FILLON, de pauses en pauses liées aux périodes électorales (présidentielles, législatives, sénatoriales, régionales, municipales,…), quand la justice pourrait-elle travailler sur vos « affaires » de famille ?

Mme LE PEN n’est pas au-dessus des lois. Idem pour F. FILLON. Leurs attitudes alimentent le « tous pourris ». Ils font partie intégrante du système qu’ils attaquent et qui les protège paradoxalement, parce qu’ils savent en exploiter, discrètement depuis des années, les limites et les failles. Dans la police, on appelle cela des « ripoux »…

Dépistage du cancer par simple prise de sang ?


Sauf pour les cancers de l’enfant, le cancer est une maladie évolutive sur une longue durée puisqu’il faut que se produisent, en moyenne 3 à 5 mutations dans l’ADN d’une même cellule pour déclencher une prolifération anormale. Donc ça prend du temps.

Pendant ce temps long et quel que soit l’endroit où se déclenche les cancers, des morceaux d’ADN circulent dans le sang. On utilise déjà le procédé pour la recherche de malformation fœtale en recherchant dans le sang de la mère les cellules du fœtus et en regardant s’il y a  d’éventuelles anomalies.

L’idée est de repérer des cellules anormales et de les relier à une origine (poumon, foie, tube digestif, etc.).

Facile à comprendre mais difficile à faire car en l’état actuel de la recherche, nous serions presque tous déclarés porteur d’un cancer. Etre déclaré porteur d’une maladie qu’on n’a pas, c’est ce qu’on appelle, en dépistage, un faux positif et c’est bien le problème à résoudre.

Si de l’ADN tumoral est détecté, il peut simplement témoigner de « cadavres » de cellules effectivement malignes que notre organisme a déjà tué.

Ensuite, il y a une erreur toutes le 100 à 200 « paires de base » (d’ADN) étudiées. Pour en sortir, il faut lire 300 fois la même séquence pour éliminer les erreurs, les spécialistes appellent ça le « coverage » (la couverture ou comment se couvrir d’une erreur). Si cela marche très bien dans une biopsie (un morceau de tumeur), cela est nettement plus difficile lorsqu’il s’agit d’une prise de sang du fait d’une quantité de tumeurs 100 000 fois moindre dans le sang.

Aujourd’hui et dans le futur, ce sont sans doute les « big data » qui permettront de résoudre ces difficultés en utilisant encore davantage la bio-informatique. C’est le volume des données enregistrées qui évitera les erreurs et qui, accumulant les informations dans une gigantesque base de données, permettra de reconnaître sans se tromper une tumeur et son origine.

Le dépistage par une prise de sang, ce n’est pas pour demain mais pour après-demain.