Le blog de Thierry Philip » Euthanasie ou soins palliatifs ?
facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Euthanasie ou soins palliatifs ?


156 députés autour de Jean-Louis TOURAINE ont récemment appelé à légiférer pour « une libre disposition de son corps », car d’après eux l’offre de soins palliatifs ne satisfait pas à la multiplicité des situations individuelles et des souffrances des personnes en fin de vie.

85 parlementaires se sont opposés à cet appel, et je partage leur point de vue. La plupart des pays interdisent l’euthanasie et la plupart des médecins ne veulent pas tuer. Cependant la Belgique, le Canada, la Suisse, les Pays Bas, le Luxembourg et certains états américains l’autorisent.

Interdire l’euthanasie n’interdit pas l’arrêt des traitements et la décision de ne pas faire d’acharnement thérapeutique avec l’accord du patient.

Le cas de Vincent LAMBERT montre que c’est difficile lorsque le patient ne peut pas donner son avis (qui a raison ? son épouse ou ses parents ? ou tout simplement ses médecins ?).

Mon expérience de l’actuelle loi LEONETTI déjà modifiée est qu’elle répond à la nécessité de soulager et de ne pas s’acharner.
L’expérience des malades qui demandent les adresses du suicide assisté et … qui n’y vont pas montre que c’est la peur de perdre le contrôle qui est redoutée, et non pas le désir de se donner la mort ou qu’on vous la donne.

Ceux qui soulagent, y compris en utilisant la « sédation prolongée » qui endort un malade qui ne peut plus se réveiller, utilisent la loi LEONETTI pour prendre en charge, pour prendre soin dans le respect de l’individu et de son avis.

Je suis de ceux-là, avec le courage d’annoncer les soins terminaux et l’arrêt des traitements, mais en ne donnant pas le droit de tuer.

Ce n’est pas mon métier.

Commentaires

Commentaire de joseph
Date: 2 mai 2018, 10:53

je trouve que l’euthanasie est incompatible avec les soins palliatifs car l’fait de suivre ou d’accompagner les familles au plus pres garanti un meilleur sante pas d un individu mais de toute une communaute d ou l’importance des soins palliatif

Poster un commentaire