Le blog de Thierry Philip » Un morceau de la France à Chicago
facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Un morceau de la France à Chicago


Le congrès américain de l’ASCO (American society of clinical oncology) se terminait aujourd’hui et pour la seconde année consécutive l’Institut Curie était la seule institution française présente avec un stand.

Le stand de l’Institut Curie, c’est d’abord un lieu d’informations et d’échanges avec les visiteurs du congrès. Nous y valorisons nos activités à l’international et présentons la large gamme d’activités médicales et scientifiques de l’Institut qui peuvent être l’occasion de nombreux partenariats par-delà nos frontières. Cette notion d’ouverture me tient particulièrement à cœur, elle est au cœur du projet d’établissement de l’Institut Curie

Ce stand, c’est aussi un lieu de rencontres et de passage pour les nombreux médecins de l’Institut qui viennent à l’Asco présenter leurs travaux. Ils viennent y tenir leurs rendez-vous ou encore faire leurs interviews avec les plus grands médias qui couvrent le congrès. Ils viennent pour leurs rendez-vous, pour charger un téléphone, pour partager un café… un lieu de vie et de convivialité aussi. Le stand est également un point d’appui privilégier pour organiser la communication sur place, directement en prise avec les médecins et leurs travaux pour valoriser au mieux l’innovation qui est au cœur de nos métiers.

Mais pour aller un peu au-delà, je dirais que ce stand c’est aussi un petit morceau de France à Chicago. Pendant ces 4 jours de Congrès, nombreux sont les institutions françaises à être passées nous voir. Nous avons reçu la visite du président de l’Institut national du cancer, d’Unicancer, la fédération des centres de lutte contre le cancer, d’autres hôpitaux parisiens partenaires et même du Consul de France à Chicago, venu constater à quel point la recherche clinique était un domaine d’excellence français qui participe à son attractivité. Pendant ces quelques jours, l’Institut Curie a porté haut les couleurs de la France grâce aux travaux de nos médecins et je m’en réjouis.

Poster un commentaire