facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Mondialisation ou libéralisme ?


Le Coronavirus pose le problème de notre dépendance à l’atelier du monde qu’est devenue la Chine et certains veulent « un retour aux frontières » et le rapatriement de nos usines.

Le protectionnisme n’est pas à sens unique et l’autarcie prônée par les verts n’est pas différente de « America First » ou « La France aux Français ».

Le scénario entrainerait des faillites en série, la paralysie du secteur des hautes technologies, nos industries de luxe sans débouché, nos hôtels, nos restaurants vides, nos vins invendables, nos sociétés de transport en dépôt de bilan.

Je doute que notre protectionnisme où nos chantres de l’autarcie soient alors capables de répondre aux nouveaux gilets jaunes et aux millions de chômeurs.

Il ne s’agit donc pas de se retirer du monde mais de changer le monde. Il faut mondialiser non pas le néolibéralisme ou le retour au 19ème siècle mais un vieux concept qui est le pilier de la gauche européenne à savoir la justice sociale. Cette justice sociale est le socle de ce que la gauche renouvelée doit offrir aux Français et à l’Europe. L’Europe qui reste la seule démocratie ouverte sur le monde mais avec des valeurs à partager. Il y a urgence le populisme gangrène cette Europe et il y a donc urgence à réfléchir à Gauche. « Changer la vie « est un beau slogan un peu ancien.

Remplaçons-le par « Changer le Monde » par une radicale transformation de nos logiciels à remplacer par le logiciel de la justice sociale.

Poster un commentaire