facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

Travail d’élus.


Je suis revenu à Lyon, baigné toute la journée par un soleil magnifique et un ciel estival. J’ai fait un point téléphonique avec certains adjoints dont Abdel Achache qui m’a fait un reporting sur la soirée Alzheimer de samedi dernier.

J’ai soutenu cette manifestation au profit de la recherche contre l’Alzheimer. Pour moi, c’est symbolique d’un travail de fond que nous menons sur les seniors, sur la maladie (et pas uniquement sur le cancer) et sur la prévention par le sport. L’an dernier, la même manifestation avait été un gros succès. Cette année encore, Abdel a su trouver des trésors de volonté et de ténacité pour aider l’association à surmonter les difficultés matérielles. C’est le travail obscur des élus, et dans son cas, il a du rester jusqu’à 3 heures du matin à attendre un prestataire qui n’est jamais venu apporter une estrade et la sono…

Mais Abdel  était content quand même : le pari est de nouveau réussi avec de nombreux sportifs venus s’entrainer avec les meilleurs professeurs de fitness du moment. Et avec près de 2000 participants, nul doute que l’association fera aussi bien que l’an dernier.

Le ciel n’était pas aussi bleu pour mes deux autres adjoints en charge des seniors et qui avaient organisé un spectacle pour plus de 1000 seniors, mardi. Las, les techniciens du son s’étant mis en grève progressivement dans la matinée, le spectacle fut annulé une heure avant l’arrivée des premiers seniors sur place. La manière de pratiquer est étonnante ; elle témoigne manifestement d’une intention planifiée de nuire. Autre travail ingrat des adjoints : annuler ce spectacle organisé depuis des mois,  prévenir et accueillir ceux qui sont venus quand même. Et comme le ciel n’est jamais gris, Josette Faure et Philippe Castets ont vu les premiers signes très positifs du réseau de solidarité qu’ils montent patiemment. En effet, avec quelques appels à des seniors qui eux-mêmes ont démultiplié l’information, seules quelques dizaines de personnes se sont présentées qu’il a fallu renvoyer après avoir eu l’occasion de discuter avec eux.

Chapeau à eux pour ce travail de terrain. C’est une face du travail de l’élu qu’on ne voit jamais !

Poster un commentaire