facebook_icon twitter_512x512 mail

Catégories

Commentaires récents

Sites Amis

Mes coups de coeur

Presse lyonnaise

Archives

Syndication

« Sauver ou périr »


Lundi matin, en présence de son père, de sa famille et de sa compagne, nous nous sommes réunis autour de la stèle de Stéphane Abbes. Une centaine de pompiers étaient également présent pour ne pas oublier l’accident survenu il y a 3 années, jour pour jour.

Je revois régulièrement le père de Stéphane, lui aussi pompier, amateur de rugby qui a créé le challenge Abbes pour que la vie demeure associée à la mémoire de Stéphane. Je me souviens des difficultés rencontrées par sa compagne pacsée qui n’avait pas les mêmes droits qu’un couple marié. Le préfet Gérault était intervenu personnellement à cette époque pour essayer de faire avancer le dossier. Mais ce fut difficile.

Que vous dire si ce n’est que l’émotion était là. Il y avait eu ce jour là, plus de 40 personnes blessées, un quartier totalement bloqué et surtout une vie emportée. Stéphane manque à sa famille, il manque à ses amis (qui ont ouvert une page facebook pour son souvenir). L’émotion est aussi intense qu’au moment du drame. Je m’en souviens très bien,  j’étais allé saluer les pompiers dès mon élection, je crois même que ce fut ma première visite de maire.

Oui, j’admire ces hommes. Comme vous sans doute. Ils sont là pour nous porter assistance en toutes occasions. Ils repartent le job fini, sans rien demander. Lundi matin, j’observais leurs visages fermés et touchés par la douleur. Des sacrés bonshommes ! Alors lorsque nous avons déposé les gerbes sur la stèle, je n’ai pas pu m’empêcher de m’énerver intérieurement en revoyant  les tags imbéciles portés sur la stèle il y a deux mois. Imbéciles comme leurs auteurs.

Un tag sur la devise « Sauver ou périr », c’est abject !

Poster un commentaire